Autour de chez nous

Domaine Côté Granges vous recommande ses adresses préférées ... aux alentours de CARNAC ROUFFIAC

La Cathédrale Saint-Étienne
à 17.2 Km de chez nous

On l'attribue à l'évêque Saint-Didier au VIIème siècle. Ça, c'est pour les fondations. En vérité, elle sera véritablement construite au XIIème siècle, comme en témoigne son superbe portail roman. Mais c'est sans compter les modifications et ajouts ultérieures qui donnent du gothique à son abside, flamboyant dans le cloître.

Pourquoi nous vous le recommandons !

Surtout ne passer pas à côté du cloître qui n'est pas très bien indiqué.

La Plage aux Ptérosaures
à 14.6 Km de chez nous

Des empreintes de dinosaures, des vraies ? Oui. Mais pas de plage ! À Crayssac, à 10 minutes de [Cahors], voici en fait un site paléontologique qui a permis de comprendre le mode de locomotion des ptérosaures, et que vous découvrirez comme une enquête policière.

Pourquoi nous vous le recommandons !

Belle découverte avec des enfants, très intéressant.

Le pont Valentré
à 16.2 Km de chez nous

Trois tours à mâchicoulis, 6 arches, des parapets crénelés : ce pont fortifié du XIVème siècle, qui enjambe avec une rare élégance le [Lot] est l'emblème même de [Cahors]. Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, il fait partie du cadre des [chemins de Saint-Jacques].

Pourquoi nous vous le recommandons !

Il fut construit pour protéger la ville. Du coup, Cahors n'a jamais été attaquée après sa construction. Laissez vous conter l'histoire de son petit diable......

Les Jardins Secrets
à 17 Km de chez nous

Inspirés des jardins médiévaux, ils sont éparpillés dans la ville : jardin mauresque aux parfums andalou, Courtil des Moines pour retrouver des légumes oubliés, l'herbularium et ses plantes médicinales. Ils sont 25 et on obtenu le label envié de Jardins Remarquables.

Pourquoi nous vous le recommandons !

Belle balade au coeur de Cahors dans ses endroits secrets. Nous vous conseillons de prendre la visite guidée par l'Office de Tourisme de Cahors.

Musée Zadkine
à 19.9 Km de chez nous

Accès : Bien fléché jusqu'aux Arques

Pourquoi nous vous le recommandons !

A moins de 30 km de la maison, ce village est un lieu où se rassemblent les artistes. Zadkine en est tombé amoureux et une partie de son oeuvre est exposée en extérieur, dans l'église et dans le musée qui lui est consacré.

L'Ô à la Bouche
à 16.9 Km de chez nous

Après moult voyages, Jean-François a choisi comme dernière escale [Cahors]. Dans sa cuisine on retrouve toute la fraîcheur de la découverte, au détour de ce bar sauvage et cromesquis d'ail rose de Lautrec ou de cette tarte au cédrat délicatement revisitée. Alors oui, on en a l'eau à la bouche !

Pourquoi nous vous le recommandons !

Notre restaurant préféré sur Cahors. Le plus, la cuisine ouverte sur la salle où l'on peut suivre le travail du chef Jean-François Dive et son équipe et ce dans un silence dont nous ne serions pas capables dans notre cuisine.

Le Gindreau
à 14.7 Km de chez nous

Dans cette ancienne école villageoise aujourd'hui table étoilée, Pascal Bardet propose une cuisine vraiment audacieuse, à l'assiette haute en couleurs, cherchant à sublimer les produits du terroir. Le service est impeccable et le cadre bucolique à l'ombre des marronniers.

Pourquoi nous vous le recommandons !

Ah là, c'est le summum de la haute gastronomie, 2 étoiles au Guide Michelin.

Vallée du vignoble de Cahors
à 17.1 Km de chez nous

Des terrasses calcaires où s'ébattent les vignes, et le [Lot] qui déroule ses méandres : on prend tout son temps, pour découvrir cette vallée et surtout celui de s'arrêter, par exemple, à Castelfranc, une bastide du Moyen Âge que vient embellir un charmant jardin des sens.

Pourquoi nous vous le recommandons !

Jolie balade découverte du vignoble de Cahors situé dans la vallée. Nous partagerons volontiers avec vous nos adresses de bonnes maisons.

Cahors
à 17.1 Km de chez nous

Tel un chat s'étirant voluptueusement au soleil, Cahors chauffe ses façades dans un lacet du Lot . Capitale historique du Quercy, elle livre volontiers son passé, pointe son patrimoine avec fierté et partage ses gourmandises généreusement. C'est ici qu'eut lieu l'ultime bataille de la guerre des Gaules, de la ville gallo-romaine de Divona Cadurcorum demeure l'Arc de Diane, vestige des thermes ; déjà, c'est une place commerciale d'importance. Mais il faut ensuite attendre le Moyen Âge pour trouver le nom de Cahors et les murailles dont l'enveloppe l'évêque Saint-Didier. Puis c'est Jacques Duèze, un enfant du pays devenu le pape Jean XXII qui la dote d'une université rapidement aussi réputée quel celles de Paris et Toulouse . C'est l'âge d'or de Cahors, dominé deux siècles durant par les Caorsins, de riches commerçants-usuriers. À la Renaissance, Cahors bruisse de sa réputation tout à a la fois artisanale, industrielle (ses vins sont réputés depuis l'antiquité) et religieuse. Mais la fermeture de son université au XVIIIème siècle sonnera le glas de cette prospérité. Elle devient tout de même préfecture du Lot, après la Révolution, réaménage ses quartiers, posant une pointe de vert, ici, un hôtel de Ville et un théâtre là. Elle accueille le chemin de fer en 1869 et avec lui, un pont métallique qui semble répondre au plus célèbre des ponts, Valentré, qui franchit le Lot avec une belle audace. Elle a aussi épousseté ses hôtels particuliers. À propos de célébrités, on en retiendra trois : le pape Jean XXII, déjà cité, Gambetta, un des fondateurs de la Troisième République et, plus discret, Jacques Chapou, résistant de la première heure lors de la seconde guerre mondiale. Mais s'il fait bon venir dans cette cité labellisée "Ville d'art et d'histoire", c'est aussi pour sa gastronomie et son vignoble bien sûr : foie gras, truffes ou tourtières font très bon ménage avec une escapade vigneronne. À votre santé !

Pourquoi nous vous le recommandons !

Une ville ancienne où certains quartiers ont un goût de moyen-âge. Quand on se promène dans les ruelles étroites, il faut lever la tête pour découvrir, ici un tour de fenêtre sculpté, là une gargouille,.... La visite guidée proposée par l'office de tourisme est recommandée pour découvrir tous les secrets de cette ville gallo romaine, pour les moins valides, le tour en petit train ou en bateau est un bon compromis.

Jardins secrets de Cahors
à 17.1 Km de chez nous

Ouverture : en permanence (certains sites sont fermés la nuit). Tarifs : visite individuelle gratuite en suivant le marquage au sol (clous de bronze poli, gravés d’une feuille d’acanthe) après s’être procuré un plan du parcours à l’Office de tourisme. Visite commentée par l’Office de tourisme 6 € (tél. 05 65 53 20 65).Localisation : 112 km au N. de Toulouse, 96 km au S. de Brive-la-Gaillarde, 61 km au N. de Montauban, par A 20 ou N 20.Manifestations : Manifestations : « Cahors juin jardins » (juin).Proprietaires : Ville de Cahors- tél. 05 65 20 87 40- Web : mairie-cahors.fr

Pourquoi nous vous le recommandons !

Belle découvete des coins secrets de Cahors, à réserver à l'Office de Tourisme de Cahors ou à faire seul.

Lot
à 17.9 Km de chez nous

Le Lot est un département au patrimoine hors du commun. Avec des vallées verdoyantes traversées de rivières, une myriade de petits villages de charme, de châteaux et de vignobles. Sans oublier la gastronomie, pour satisfaire vos papilles. Rocamadour, citadelle de la foi Dans la vallée de la Dordogne se niche l'un des villages les plus visités de France. Rocamadour , cité de la foi, arpentée depuis des siècles par les pèlerins du monde entier pour la chapelle Notre-Dame abritant une vierge du XIIème siècle. Accrochée à flanc de falaise, elle surplombe majestueusement la rivière de l'Alzou, un panorama incroyable à admirer depuis le château et ses remparts. Cahors et le pont Valentré Traversée par un méandre du Lot, la ville de Cahors se trouve sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Son plus célèbre monument est sans aucun doute le pont Valentré , ouvrage fortifié construit au XIVème siècle. Mais le cœur historique vaut aussi le détour, avec la cathédrale Saint-Étienne mainte fois remaniée, les petites ruelles médiévales et les jardins secrets où fleurissent des plantes médicinales, des légumes et autre variétés cultivées au Moyen Âge. Le gouffre de Padirac, une immense cavité naturelle Découvert en 1889 par Edouard-Alfred Martel, le gouffre de Padirac est une immense cavité naturelle des plateaux calcaires du Causse de Gramat. Une visite qui conduira à près de 100 mètres sous terre, à bord d'une petite embarcation pour découvrir la rivière souterraine, les gours, cascades de calcites et autres concrétions sublimés par un jeu de lumières. Saint-Cirq-Lapopie, un riche passé historique Saint-Cirq-Lapopie est un petit village perché sur une falaise donnant sur les rives du Lot. Enserré dans un écrin de verdure, le bourg dévoile aux visiteurs son riche passé historique et son beau patrimoine architectural : maisons à pans de bois, façades de pierre, vieilles arcades, toits recouverts de tuiles rouges. Figeac, sur les traces de Champollion À seulement une heure de Cahors, la ville de Figeac offre un véritable dépaysement. Grâce aux berges de la Célé qui vous réserve une balade paisible et aux innombrables demeures médiévales et Renaissance que l'on croise le long des rues. Un charme auquel vient s'ajouter la jolie place des Écritures, une réplique gigantesque de la pierre de rosette rendant hommage à Champollion, originaire de la ville. Un musée lui est également consacré.

Pourquoi nous vous le recommandons !

Un département à découvrir absolument qui a conservé son authenticité loin de l'agitation du tourisme de masse.

Restaurant Le Marché
à 17.1 Km de chez nous

Après y avoir été, au marché justement, allez goûter ce qu'en fait ce Maître Restaurateur. La carte, inventive et changeante, témoigne de l'enthousiasme du chef pour les produits locaux, accompagnés de jolis trouvailles vigneronnes.

Pourquoi nous vous le recommandons !

Belle adresse, fait aussi partie des Bonnes Tables du Lot.

Le Dousil
à 17.1 Km de chez nous

Un bistrot qui transpire la convivialité, des vins qui respirent un choix soigneux. On accompagne sa dégustation de quelques tapas quercynoises, d'une tartine de charcuterie ou de fromages du coin, d'une salade toute gaie ou d'un plat tout chaud. Et vous pouvez repartir avec votre cru préféré.

Pourquoi nous vous le recommandons !

Un endroit très sympa, autant que le patron qui sait bien de quoi il parle !

Newsletter

Recevez les news et offres spéciales par email